Handidanse

Diplômée en Handidanse, Coralie CLIDAT a mis en place des cours réguliers de Handidanse, tous les jeudis de 17 h 30 à 18 h 30 à Périgueux depuis plusieurs années déjà.
Elle intègre en 2014 la formation Handidanse de la fédération française (FFH), étudie le milieu du handicap avec des psychologues, des psychomotriciens, des médecins, des éducateurs, des artistes, réalise des stages dans des établissements spécialisées. Elle en sort riche d’expérience humaine et obtient son diplôme de professeur Handidanse major de sa promotion. Cela lui donne la légitimité à enseigner auprès de ce public. Elle enseigne depuis auprès des personnes déficientes mentales, intellectuelles et autistes (Adultes et enfants).
Coralie adapte en permanence ses cours en fonction des différentes personnalités mais aussi des capacités motrices de chaque personne. Elle les aide à s’exprimer librement par le corps, à prendre confiance en soi mais aussi à prendre confiance en l’autre.
Ressentir du plaisir, s’épanouir en dansant, découvrir de nouvelles sensations en reprenant possession de son corps peut aider à libérer des blocages physiques et/ou psychologiques.

« Chaque séance est un moment de bonheur, les élèves arrivent toujours avec le sourire, une petite blague à partager , un câlin à me donner, bref le cours n’a pas commencé que je suis déjà chargée d’émotions. Le cours démarre… ils prennent conscience de leur corps, et restent à mon écoute … Ce que j’aime dans ces moments là c’est observer tout ce qu’ils mettent en action pour faire évoluer leur corps, les efforts qu’ils fournissent… parfois on se rappelle de ce qui était difficile au début, et on constate que c’est facile (voir normal) maintenant… leur corps depuis toutes ces années a profondément changé. Ils ont gagné en conscience corporelle et par conséquent en mobilité et disponibilité articulaire… la pratique régulière les a également aidé à gagner en endurance… Le fait qu’ils soient en confiance les a aidé à dépasser leurs limites… Certains, très timides, me parlent alors qu’ils ne me parlaient pas avant… d’autres improvisent alors qu’ils ne pouvaient pas le faire il y a encore quelques années, d’autres encore se déplacent au sol ou se déplacent en sautant, alors que cela leur demandait un gros effort avant… Ils sont surprenants, et comme je leur dis très souvent j’apprends avec eux autant (voir plus) qu’eux avec moi… Nous avons une confiance mutuelle … C’est eux qui me guident… Ils en ressortent fiers d’eux, et moi aussi….« 

AGENDA

  • Aucun événement